La Rando du Lundi 6 Juin La Limouzinière

La Limouzinière

11c-1168x270

Clocher-version-2-1168x270  lalimouziniere

Paysage

Située à 30 km au sud de Nantes et à proximité de l’Océan Atlantique, la commune de La Limouzinière appartient au canton de Saint Philbert de Grand Lieu.

Elle est bordée sur 4 km par la Logne, rivière poissonneuse qui coule dans une vallée où croît aisément toute une végétation de nature et d’essences variées qui donnent à l’ensemble une physionomie verdoyante.Outre quelques beaux arbres de futaies au fond des prés, il y a ceignant les clos de vignes et les champs, toute l’efflorescence des haies cloutées de chênes têtards.La Loire nous procure un climat doux et ensoleillé.

La Limouzinière est une commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

La commune fait partie de la Bretagne historique, dans le pays traditionnel du Pays de Retz et dans le pays historique du Pays nantais.

Ses habitants s’appellent les Limouzins et les Limouzines.

La Limouzinière comptait 2 355 habitants au recensement de 2013.

Le site de la Limouzinière est, bien sûr, peuplé avant même la venue des premiers évangélisateurs, à l’aube du Moyen-âge. L’avènement de la féodalité voit la mainmise des seigneurs de la Bénate sur notre territoire qu’ils concèdent en fief aux seigneurs du Chaffault, véritables fondateurs de la paroisse, autour de l’église qu’ils fondent sous l’autorité des moines Philibertins.

Ils partagent néanmoins les terres de notre actuelle commune avec la famille de la Touche-Limouzinière, comprenant bientôt en son sein de grands personnages qui sauront gagner les faveurs de la Cour royale ; d’où vient l’autorisation, en 1556 d’élever un château avec « douves, pont-levis, créneaux et mâchicoulis ».

Ce château, nommé logis-porte par les spécialistes, abrite Henri de Navarre, futur Henri IV, de passage dans la conquête de son royaume. Là se tient l’auditoire de justice de la Touche où est rédigé le cahier de doléances, en 1789. La Terreur frappe durement La Limouzinière en 1794. Dans le bourg, les « colonnes infernales » massacrent plus de 100 bonnes gens près de l’église. Il faudra plusieurs décades avant que soient relevées la plupart des maisons incendiées, aux murs écroulés, omniprésentes dans les actes notariés. Le souvenir de cette horreur imprègnera jusqu’à nos jours les mentalités des populations.

copie-de-limouse005-640x404 copie-de-limouse031-644x406 copie-de-copie-de-limouse033-644x406 copie-de-limouse002-644x406

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *